Podcasts, livres, documentaires... La revue de presse du mois d'août 2018

La revue de presse du mois d’août

Chose promise, chose due : voici ma sélection de podcasts, livres et documentaires pour le mois d’août 2018.

Si cette sélection vous inspire des conseils ou commentaires en termes d’outils ou d’émissions, n’hésitez pas : je serai très heureuse de découvrir vos propositions en commentaires, à la fin de cet article ou sur les réseaux sociaux. 😊

Podcasts

3 minutes pour se brosser les dents

Voici une série de courtes vidéos (5-9 minutes) – que vous pouvez télécharger comme les autres podcasts depuis l’application Player FM -, idéales pour s’instruire en attendant que les pâtes cuisent ou pendant que vous vous brossez les dents. 😉

👨‍🎨 Rembrandt and printmaking – Philadelphia Museum of Art

🦈 Why are fossil shark skeletons so rare? – American Museum of Natural History

🦑 How is a nautilus different from a squid? – American Museum of Natural History

🔴 Why isn’t Pluto a planet? – American Museum of Natural History

🦖 Why isn’t a pterodactyl a dinosaur? – American Museum of Natural History

De l’enfermement

Passionnante série d’Entendez-vous l’éco sur le système carcéral français, qui explore les partenariats publics-privés dans la construction et la gestion des établissements, compare le modèle français avec des modèles étrangers et, surtout, s’attache longuement à détailler les enjeux et les évolutions du travail en prison.

👨‍⚖️ Prison : économiser et punir. Les fonctions de l’enfermement – Entendez-vous l’éco ?

⚖️ Prison : économiser et punir. Rentabiliser le système carcéral – Entendez-vous l’éco ?

💲 Prison : économiser et punir. Le travail en prison – Entendez-vous l’éco ?

De l’argent

Une revue de presse ne serait pas complète sans une petite section consacrée à “la bagatelle” ! 😉

🍑 Sexus economicus : histoire des rapports tarifés – Entendez-vous l’éco ?

💰 Les romans de l’économie : Zola et le rationalisme économique – Entendez-vous l’éco ?

De la musique !

J’ai découvert “La Récréation” alors que l’émission était déjà arrêtée et je ne me remets pas de cette terrible perte. J’écoute avec un plaisir toujours intact ces deux émissions, mes préférées de la série:

🇨🇬 Musique des deux Congo – La Récréation 

🎷 New Orleans Style – La Récréation

Et comme on en est à parler de mes podcasts musicaux préférés, en voici deux autres :

🎶 Éloge des disques Stax, berceau de la musique soul – Very Good Trip

🍆 Elvis Presley à Hollywood – Certains l’aiment Fip 

Livres

👹 Pierre Loti, Japoneries d’automne

On suit avec délice Pierre Loti lors de cette longue escale japonaise. Personne ne décrit comme lui la mousse qui recouvre inexorablement l’or des temples, l’étrange impression que produit l’aristocratie japonaise quand elle adopte l’apparence et les mœurs de la société des Lumières, les grimaces dérisoires et grotesques de démons et, enfin, l’émotion, saisissante et mystique, qui saisit le narrateur quand on lui présente les reliques d’une ancienne impératrice.

Je reprends mon cycle “Pierre Loti” avec ces Japoneries, lues il y a longtemps déjà et oubliées un moment. Cette relecture accidentelle mais heureuse m’aura permis de relever une mention qui m’avait intriguée la première fois : au début de l’un des chapitres, Loti précise qu’il est, “naturellement”, accompagné d’Yves, le fameux marin alcoolique dont je vous parlais le mois dernier.

🎨 Leo Perutz, Le Judas de Léonard

J’ai découvert Leo Perutz en khâgne et j’ai été fascinée par le soin que porte l’écrivain praguois à la structure de ses romans, à sa virtuosité quant au choix de ses mots : issus du langage courant mais évocateurs et précis. Son style me rappelle irrésistiblement Kafka mais ce sont bien d’autres thèmes que traite Perutz : la fatalité, la prédestination, l’image du Juif errant… J’ai trouvé Le Judas de Léonard en français et n’ai pas su résister : je l’ai aussitôt acheté. Sans regret ! La traduction doit être excellente car j’ai retrouvé le plaisir intact de ma lecture en allemand.

Léonard ne parvient à achever son œuvre. Pour finir sa Cène, il lui manque un Judas, le visage de l’homme que même le sacrifice du Christ n’aura pas pu pardonner. À cette même époque, arrive en ville un marchand de chevaux : il harcèle un prêteur sur gage, qui a contracté une dette auprès de son père mais est connu dans toute la ville pour son avarice, tombe sous le charme d’une passante et croise la route de François Villon…

✂️ Arlette Farge, La révolte de Madame Montjean

L’épouse d’un tailleur parisien se met subitement en tête qu’elle n’a pas à travailler et que c’est “au mari de nourrir sa femme”. Madame Montjean se met à singer la société libertine de l’époque et menace d’attirer la ruine sur la maisonnée et le commerce de son mari.

Arlette Farge restitue et contextualise le “journal”, tantôt angoissé, tantôt furieux que tient fébrilement Monsieur Montjean. On est entraîné par le flot de paroles de l’artisan, passionné par le propos de l’historienne, qui décrypte pour nous les implications du comportement de l’épouse frivole.

🎭 Oscar Wilde, The importance of being Earnest

Que dire de ce livre sinon qu’il est plein d’esprit, ce fameux wit anglais ? Charmant, plaisant, je le recommande chaudement pour tout trajet de train vers une destination de week-end. Vous ne verrez pas le temps passer. 🙂

3 Comments

Laisser un commentaire