À propos

Le projet Craftsdigger

Mon ambition, avec ce blog, est de tordre le cou à quatre idées reçues :

Les métiers d’art, voie de garage ?

Trop souvent, on méprise les métiers manuels : déconseillés aux bons élèves, imposés aux cancres… Mais ces filières ne sont pas des pis-allers. J’en veux pour preuve les reconversions, toujours plus nombreuses, que suscitent ces professions.

Les métiers d’art, cloîtrés dans les musées ?

Les artisans d’art sont effectivement les gardiens du patrimoine. Ce sont eux qui réparent, reconstituent l’héritage du passé : mobilier, objets utilitaires ou décoratifs, éléments architecturaux… Leur champ d’action ne se limite pas pour autant à la restauration. Encore aujourd’hui, les artisans produisent du mobilier, des objets, des œuvres qui nous sont utiles et agréables.

Les métiers d’art, dépassés par la modernité ?

Oh que non ! En proposant à la vente des objets fabriqués localement, à la main et porteurs d’une personnalité, les métiers d’art répondent à des tendances actuelles de consommation.

Leur engagement ne s’arrête pas là. Via leurs créations, les artisans transmettent des idées et des convictions : en faveur de l’écologie, de l’égalité des sexes ou des chances… Les causes défendues sont nombreuses.

Techniquement aussi, les métiers d’art se mettent à la page : entre découpe laser, imprimante 3D et partenariat avec des Fablabs, ils sont à la pointe de la modernité.

Métiers d’art, métiers de luxe ?

Pas nécessairement. L’industrie du luxe est incontestablement friande en métiers d’art mais nombre d’artisans exercent leur activité de façon indépendante et leurs prix ne s’envolent pas nécessairement vers le firmament.

Et moi, et moi, et moi…

Quant à moi, je suis diplômée en muséologie et communication. Cela fait plus de quatre ans que je fréquente les métiers d’art au gré de rencontres, de visites d’ateliers et d’événements dédiés.

Si les métiers d’art sont mon cheval de bataille, je suis curieuse et m’autorise des excursions thématiques, au fil de mes lectures et visites. Passionnée par les XVII-XVIIIèmes siècles et la peinture hollandaise, attirée par l’histoire sociale et la biologie, j’aime, par dessus tout, les mots. Les bons mots, les mots justes, les mots vulgaires – et donc les ruptures de ton. Vous voilà prévenus.

Craftsdigger, c’est l’aboutissement de presque deux ans de blogging et de tâtonnements. C’est un nom qui me convient parfaitement : pendant hip-hop à ce sous-titre plus sérieux et moins clivant – L’Observatoire des Métiers d’Art -, il dit bien mon envie de dénicher des pépites, de faire découvrir un secteur dans ses moindres recoins.

Portrait de Craftsdigger, alias Fanny Duverger, auteure d'un blog dédié aux métiers d'art et de la création.

Sur Facebook et Twitter, retrouvez mes conseil (expos, lectures, podcasts, à Paris et San Francisco), l’actualité des métiers d’art et l’avancée des prochains articles.

Sur Instagram, découvrez mes coups de cœur au musée !

J’espère que la lecture de ce blog vous plaira.
Si c’est le cas, abonnez-vous à la newsletter, laissez un commentaire ou suivez-moi sur les réseaux sociaux ! Chaque encouragement, chaque critique constructive me fait chaud au cœur et me donne envie de continuer. Bonne visite !