sara-bartko-bijoux-fantaisie-cailloux-polis-flots-tissage-ethnique-nature-couture

Sara Bartko, parures haute couture

Elle a débuté pour la haute couture et Christian Lacroix… Aujourd’hui les bijoux de Sara Bartko sont accessibles à tous. Contre toute attente, son style et sa technique inédits m’ont conquise. Avec des matériaux humbles et recyclés, Sara Bartko conçoit des collections sophistiquées et teintées d’exotisme, qui définissent une nouvelle forme d’élégance.

Une démarche originale

Une artisane autodidacte

sara-bartko-bijoux-fantaisie-cailloux-polis-flots-tissage-ethnique-nature-couture

Dans la vie de Sara Bartko, l’océan a toujours joué un rôle important. Installée sur la côte Atlantique, elle commence à ramasser des morceaux de verre usés par le temps et l’érosion. En 2000, sa rencontre avec Christian Lacroix est un déclic. C’est pour lui que notre apprentie joaillière crée ses premières parures.

Sara élabore alors son propre concept de bijoux. Après les avoir dépolit, elle tisse ces tessons entre des fils de satin, de soie, de lin ou encore de cuir. Pour faire tenir le tout, la créatrice met au point sa propre technique de tissage – qui lui vaut, depuis 2009, de faire partie des Ateliers d’Art de France, le syndicat professionnel des métiers d’art. Au contact de la peau et des tissus, les morceaux de verre continuent naturellement à se dépolir, leur conférant un aspect soyeux et satiné.

 

Bien qu’autodidacte, Sara Bartko est rapidement reconnue par le secteur artisanal, tant pour sa technicité que pour sa créativité. En 2008 déjà, elle reçoit le prix Avenir Métiers d’Art, décerné à de jeunes talents par l’Institut National des Métiers d’Art.

Des bijoux made in France

Son atelier est installé dans le Sud-Ouest de la France. C’est aux portes de Royan que toutes les créations de Sara sont réalisées, intégralement à la main. Même s’il correspond à un modèle, chaque bijou fabriqué là-bas est unique, comme les pierres qui le sertissent.

Si elle a effectivement débuté pour la haute couture, les bijoux de Sara Bartko ne sont pas réservés à la jet-set fortunée, ni à une élite triée sur le volet. Diffusées dans le monde entier, disponibles tant au salon Maison&Objets qu’au Arts Institute of Chicago, ses collections demeurent relativement accessibles.

Des matériaux humbles, un rendu haute couture

Ni ethnique, ni hippie

sara-bartko-bijoux-fantaisie-cailloux-polis-flots-tissage-ethnique-nature-haute-coutureSur le papier, rien ne me destinait à aimer les créations de Sara Bartko. Ni ses matériaux – du verre, que d’habitude je n’apprécie pas follement -, ni son inspiration – les galets déposés sur la plage par le remous des vagues -, ni, enfin, son procédé – le recyclage d’une matière humble – qui tend à devenir la « tarte à la crème » des métiers d’art. Et pourtant, l’alchimie opère. Comment ce fait-ce ?
Tout simplement parce que Sara Bartko évite tous les écueils. Ses collections pourraient être platement ethniques ou hippies, comme des milliers d’autres qu’on voit sur les marchés. Il n’en est rien. La créatrice fait plus que recycler les tessons de verre. Elle les sublime, leur associant des pierres semi-précieuses, les plaçant sur un pied d’égalité. De même, son tissage précieux et délicat inscrit résolument ses bijoux dans une atmosphère sophistiquée. Bref, plutôt que pour crapahuter dans les calanques, les pièces signées Sara Bartko sont faites pour parader autour de la piscine.

sara-bartko-bijoux-fantaisie-cailloux-polis-flots-tissage-ethnique-nature-haute-couture

Un exotisme discret, un soupçon de romantisme

Ses parures imposantes, avec leur amoncellement de pierres, leurs couleurs bronze ou or et leurs paillettes, évoquent l’empire byzantin. L’éclat, à la fois lumineux et tamisé, des tessons donnent l’impression que ces bijoux ont été maintes fois caressées.

Sara Bartko élabore une nouvelle forme d’élégance, qui puise sa source dans les 1 001 Nuits sans pour autant tomber dans l’orientalisme. Véritable équilibriste, la bijoutière concilie de multiples inspirations mais ne les laisse émerger qu’imperceptiblement. Ce mélange savamment dosé donne naissance à ce style à la fois intemporel et classieux, que j’affectionne tant.

 

Son site internet.

Suivre Sara Bartko sur Facebook et Instagram.

Laisser un commentaire

*